Fondue à la pointe de Miribel


Encore une belle sortie. Lors d'un précédent périple sur le plateau des Bornes, on s'arrête pour manger et on devise sur les montagnes qui sont de l'autre côté de la vallée de l'Arve que l'on iraient bien explorer. Comme il s’annonçait un beau dimanche et que celui là serait sans doute le dernier de l'année, on se remue pour trouver un tour à faire dans la Vallée Verte. Merci le site de VTTour sur lequel on trouve, après diverses hésitations, un grand huit autour de la pointe de Miribel au dessus d'Habère-Poche. Thibaut lance l'idée de prendre le nécessaire pour se faire une fondue... Au début je suis un peu réticent, mais son enthousiasme me gagne. Nous voila partis, avec Sophie, à Karouf-Land pour trouver un caquelon, après moult hésitations, j'en choisi un beau rouge "made in China"... Ca craint ! De retour à la maison, je trace une légère modification au parcours original pour grimper sur la pointe de Miribel, l'idée étant de manger la fondue là-haut. On se retrouve avec Thibaut le Dimanche matin et après un faux départ (on avait oublié le Butagaz :o) en route pour la Vallée Verte. Le parcours commence par une belle montée sur un chemin mi empiérré mi-herbeux et en tout cas bien gras. Je le ferai en poussant... Ensuite on retrouve une large piste plus roulante. Un passage à Plaines Joux, ou on a la bizarre impression de rouler sur un parcours de golf, tellement l'herbe est rase. Le tracé se poursuit dans les bois des Pointes par une nouvelle séance de poussage sur un chemin plein de caillasses et bien raide. Une descente maxi-caillouteuse, puis la traversée d'un grand champ envahi par les taupes. C'est la maxi-bouillasse.... Le tour continue sur des pistes plus ou moins grasse, jusqu’à une belle descente dans les bois pour arriver aux "Prés Chevrier" ou le sentier longe un muret de pierre. Un bel endroit, c'est vraimen chouette. On boucle le huit et là on se dit, en observant la pointe de Miribel, que l'on va en baver pour monter au sommet. En plus c'est un endroit bien fréquenté le Dimanche et on pousse le vélo au milieu des familles qui montent et descendent pour leur ballade dominicale. Au sommet on en prend plein les mirettes tant la vue est magnifique : Massif du Mont-Blanc, mer de nuage au dessus du Léman. Mais on commence à avoir la dalle et rapidement on déballe le matériel pour se faire la fondue : un grand moment ! En repartant, on est pas tout net et on se gauffre complet dans l'itinéraire. La perspective d'avoir à remonter lestés de fromage ne nous enchante pas et on se dégotte un chemin qui nous permet de rejoindre notre itinéraire du matin. On récupère la voiture et après une grosse binouze bien méritée à Habère-Poche on se rentre tranquillement... Encore une magnifique journée, avec une pensée toute particulière pour Sophie qui pendant se temps là est au bureau à bosser....
MisterZou et Thibaut en cuisine....
Miam-Miam...
Le Mont-Blanc dans toute sa puissance..... :o)

Les affaires de VTT sont prêtes, trouver l'intrus....

La pointe de Miribel

Le lac léman (sous les nuages :o)



VTT au repos




La montée... Une grosse demi-heure de poussage...

Mais comme d'hab, une fois en haut, tout change...

L'Aiguille Verte et les Drus







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comparatif des tailles de roues VTT : 26, 27.5 ou 29 pouces

eBike : Comparatif moteurs Bosch vs Yamaha

eBike : Test du Haibike SDURO AllMtn RC 2015