La dent du Chat

Encore une descente qui me faisait envie depuis un moment.... La descente de la Dent du Chat du côté du lac du Bourget. Il y a différents itinéraires qui sont tous assez compliqués... La descente par le chemin de Ladonchamps, celle que j'ai faite, est elle au moins à mon niveau, c'est donc par là que j'ai choisi de descendre. Au début du mois d'Aout, par une magnifique journée, Sophie et Jean-Pierre me monte au sommet, au relais de la Dent du Chat, la montée par la route est super longue en voiture et je n'imagine vraiment pas d'y monter en vélo, respect à ceux qui le font. De là haut, la vue est absolument somptueuse et on passe un bon moment à mitrailler les montagnes environnantes. Au premier plan, la Croix du Nivollet et les Bauges, puis les Aravis et au loin, le massif du Mont Blanc. Une légère brume enveloppe les crêtes, c'est magnifique.... Après ces moments de calme et de tranquillité, il faut quand même se lancer... Apres une séance "gros bisoux" je décolle... Le début est paisible, quoiqu'un peu "racineux", car le sentier commence par cheminer sur la crête, ce qui est une bonne idée et qui me permet d'émerger doucement. Seul ce n'est pas le même rythme et je préfère y aller tranquillement... Au bout de 15mn à ce rythme, le Gps indique une bifurcation imminente à gauche pour encaper la descente proprement dite, ce que confirme un panneau indicateur. Ça commence "chaud patate" avec des épingles trop serrées et trop raides pour moi. Je descend du vélo et passe à pied. Heureusement ça se calme et cela devient plus roulant, tout est relatif bien entendu, car le chemin est étroit et décrit de large S, on ne peut jamais vraiment se lâcher et la tension est bien là. Je pose souvent le pied. C'est raide, caillouteux et racineux.... Bref c'est tendu. Le chemin recoupe plusieurs fois la route.... Au fil de la descente la pente se fait moins raide et le plaisir est plus présent. Les avant-bras et les freins chauffent bien et je m'arrête de temps en temps pour refroidir le bousin et profitez de la lumière matinale vraiment magnifique..... Les bonnes choses sont toujours trop courtes et cela se finit par du goudron au Bourget du Lac. Je me retourne pour jeter un œil vers le pylône de télécommunication d'ou je vient, cela fait quand même une sacré belle descente...... Le retour jusque Chignin sera moins marrant, une interminable piste cyclable, puis du vélo urbain dans Chambery ou je me perd évidemment.... Il fait chaud et ce retour trop "goudronisé" à mon gout n'est pas très agréable. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comparatif des tailles de roues VTT : 26, 27.5 ou 29 pouces

eBike : Comparatif moteurs Bosch vs Yamaha

eBike : Débridage de l'assistance Yamaha avec un Bikespeed RS