Matos : Test de la balise Capturs


Pour ceux, dont je fais parti, qui vont souvent rouler seul, la question de la sécurité est importante. On roule avec un téléphone évidemment, en se disant que l'on pourra toujours appeler en cas de pépin. 

Personnellement, je roule depuis bien des années maintenant et, si je me suis pris quelques belles gamelles, j'ai toujours réussi à me relever et à rentrer jusqu'à la maison. 

Ma dernière "pirouette cacahuète" de l'année 2015, m'a fait toutefois un peu réfléchir : Une petite sortie dans un secteur nouveau pour moi, un excès de confiance et boum je me prends un beau râteau. En me relevant tant bien que mal, je sens que c'est plus sérieux que d'habitude et que je me suis surement déglingué quelque chose, vue la douleur. Mon téléphone est dans mon sac, donc pas de problème, je vais appeler. Sauf que je n'ai jamais pu enlever mon sac, tellement c'était compliqué de bouger le bras, je m'étais fait une belle fracture de la clavicule . J'ai donc décidé de rentrer à la maison par la route, puis de là, d’appeler à l'aide pour aller aux urgences. J'ai pu rentrer par mes propres moyens et heureusement.




Je me disais donc depuis un moment, qu'il fallait trouver un moyen de pouvoir prévenir, simplement si par manque de chance je ne pouvais pas appeler ni pouvoir rentrer seul après une gamelle.

J'ai expérimenté la solution du "live tracking", offerte par le Garmin Edge 1000. Tout fonctionne parfaitement, un mail est envoyé automatiquement lorsque l'on part faire un tour, un autre mail est envoyé en rentrant et enfin un mail si on reste trop longtemps sans bouger. Si cette solution est ok, elle a toutefois deux points faibles. Elle nécessite de rester dans une zone couverte par le réseau GSM de son opérateur, et elle vide à vitesse "grand V" la batterie du téléphone, car elle nécessite que le bluetooth du téléphone soit activé et sollicite régulièrement le téléphone pour envoyer la position actuelle... Pour une sortie de 2/3 heures ça peut le faire, mais pour plus longtemps, le téléphone ne tient pas la durée.


En cherchant une autre solution, je suis tombé sur la balise Capturs.





Le principe de fonctionnement est simple : La balise envoi périodiquement sa position GPS sur internet au site de Capturs par l'intermédiaire d'un réseau dédié. Il s'agit du réseau crée par un opérateur de télécom francais : Sigfox. La particularité de ce réseau est d'être beaucoup moins énergivore que le réseau GSM de nos téléphones portables.


Cette balise est peu encombrante : 68x42x24 mm et pèse 60 grammes.
Elle a une une autonomie donnée pour un mois.
Son interface est simple avec un seul bouton pour l'allumer, l'éteindre et envoyer différents type de message paramétrables à une liste de destinataires
Le site de Capturs permet aux proches un suivi "en live". 


Le réseau Sigfox

C'est un réseau bas débit et peut énergivore.
Sigfox est un opérateur de télécoms, basé à Toulouse.
Au vu des différentes "levées de fonds" et de leur montant on peut penser que c'est un réseau qui à de 
l'avenir.



On observe que pas mal de massifs montagneux ne sont pas couverts.



Déballage

Commandée la semaine dernière et reçue hier. Voila quelques photos :

Le paquet






Cocorico !!

La boite ouverte

Le contenu : La balise, une poche étanche, un cordon USB et une lanière (un peu cheap)

Le manuel : avec les différentes diodes et leur signification. C'est Noel, çà clignote de partout !

La balise

C'est le bouton rond qui fait tout : Allumer, éteindre et envoyer des messages


Dans le paquet 



  • La balise.
  • Une pochette plastique étanche.
  • Un cordon USB.
  • Une lanière en tissu blanc, à passer dans l'oeillet de la balise.
  • Une doc succincte en français et anglais.
  • Deux étiquettes autocollantes supplémentaires avec le numéro de série et la clé


Mise en route


  • Recharger la balise, qui est livrée avec la batterie vide ou quasiment.
  • Pendant le chargement, télécharger et lire le PDF (qui est ici)
  • Télécharger l'application Capturs gérant la balise et l'installer sur l'ordinateur.
  • Connecter la balise au PC en USB. 
  • Lancer l'application qui détecte la présence de la balise et ensuite suivre les menus. 
  • Récupérer la dernière version du firmware.
  • Créer son compte avec le numéro de série et la clé de la balise.
  • Paramétrer les différentes "alertes", avec les destinataires et le contenu des mails à envoyer.

C'est simple et même un "neuneu" comme moi s'en est sorti.

L'application Capturs sur l'ordinateur



 La partie de configuration du tracking :


Un enregistrement de la position GPS toutes les 3 minutes, c'est le compromis pour avoir une autonomie maximum.

A noter qu'une application smartphone (Android et Apple) devrait être disponible prochainement.

Les parcours :


En plus du Tracking, la balise enregistre la trace au format gpx, comme le ferai un logiciel de rando. Ces traces sont consultables depuis l'application et exportables.
Avec un top gps toutes les trois minutes, la trace n'est pas super précise, mais on peut abaisser la valeur, en perdant en autonomie...
Pour information, cette trace a été enregistrée avec la balise dans la voiture, et si vous voulez tout savoir, je suis aller récupérer un colis Nespresso et ensuite direction dVelos pour avoir des informations sur la commande de mon Moustache Race 8 :o)

Le site Capturs

Il est simple et clair.
Il permet de créer son compte en saisissant son nom, son adresse mail, le numéro de série et la clé de la balise.
Ensuite, un menu permet de paramétrer les différentes alertes envoyées lorsque l'on appui sur le bouton de la balise.


Les alertes paramétrables disponibles

  • Une alerte d'urgence (qui correspond à trois appuis sur le bouton de la balise)
  • Des appuis sur le bouton (une fois, deux fois, quatre fois, appui long)
  • Mise en mouvement de la balise
  • Entrée dans une zone
  • Sortie d'une zone

D'autres alertes disponibles "prochainement"

  • Sortie de trajectoire
  • Batterie faible
  • Non mouvement

Configuration des alertes

Pour chaque alerte, on paramètre les destinataires et le contenu du message.




Fonctionnement

Le fonctionnement est clairement expliqué dans le PDF (le lien est plus haut).
Sur la balise il y a un bouton et quatre diodes de couleurs au quatre coins de la balise ; Verte, Rouge, Bleu et verte.

A lire çà parait compliqué, en vrai c'est simple et logique

Un petit test rapide

Une fois la mise en route et le paramétrage effectué, je me lance dans un test rapide.
Je démarre la balise en appuyant sur le bouton.
Je pars en voiture faire quelques courses, avec la balise dans la poche
En chemin, j'appuie sur les boutons, une fois, deux fois et trois fois.
Au retour j'éteins la balise, par un appui long (5 secondes).

Tout fonctionne, pile poil, et sur mon téléphone en consultant mes mails j'ai bien recu les alertes que j'ai paramétrées.



Conclusions

Personnellement, je trouve l'idée séduisante, et je suis conquis par la balise et son interface.

Il me manque évidement, encore un peu de recul pour se faire une idée précise sur l'utilisation "en vrai" de cette balise.

Des que je le pourrais, j'alimenterais cet article avec mes observations bonnes et mauvaises.

Les plus

Simplicité d'utilisation
Autonomie
Société jeune et en plein essor (et avec des moyens importants)

Les moins

Le manque de couverture en montagne (a vérifier)
Un réseau gloabelement franco-francais (pour l'instant)
Le prix : 200 euros la balise avec un an d'abonnement au réseau. Ensuite 20 euros par an


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comparatif des tailles de roues VTT : 26, 27.5 ou 29 pouces

eBike : Comparatif moteurs Bosch vs Yamaha

eBike : Débridage de l'assistance Yamaha avec un Bikespeed RS