eBike : Dans les vignes le jour de Noel

Une des tours de Chignin
En prévision des agapes du 25, je me décide à me lever "tôt" pour aller faire un tour de vélo dans les vignes. Debout vers 8h30, la météo annonce du beau temps, en cette fin d'année 2015. Un petit coup d’œil à la fenêtre le confirme, le ciel est dégagé et une légère brume nappe les vignes ,rendant les paysages magnifiques. Le temps de m’équiper et hop, en route dans les vignes de Chignin avec le VTT électrique. Départ super tranquillou, car si le ciel est bleu, ça caille quand même bien comme il faut. Je prends la direction de Montmélian pour tenter des montées impossibles, jamais passées en vtt sec. 




Les chemins dans les vignes
Une première montée semi-raide, passe sans souci. Tant que l'on arrive à rester sur le vélo électrique, ca passe vraiment partout.


Arrivée au dessus de Montmélian, je fais demi-tour et j'essaye de monter le plus haut possible. Quasiment tout les montées passent sans trop d'effort, c'est quand même bien cool. Il y a un tel dédale de chemins dans tous les sens qu'il est bien difficile de savoir par ou passer pour monter au "sommet". Par contre au bout d'un moment le roulage dans les cailloux est un peu gavant, et je prends donc la direction des tours de Chignin en passant par MontLevin et le "mont" Ronjou. Au loin j’aperçois un groupe de personne et je crains qu'il ne s'agisse de chasseurs. En me rapprochant, il s'agit en fait de gens qui taillent les vignes avant l'hiver. Pas de fusil, ouf, juste quelques "canons" inoffensifs... 

Le massif des Belldones depuis les hauteurs de Chignin

Arrivé en haut, je fais une première descente tranquille, trop tranquille d'ailleurs, je me décide pour remonter et pour redescendre de l'autre côté vers le Clos Saint Anthelme. Je voudrais aller en direction de Challes les Eaux en passant par les chemins qui se trouvent sous la ferme de ramée. Je roule sans effort et les chemins sont anormalement sec pour la période. Malheureusement, en arrivant vers la ferme ou il y a une magnifique sculpture en bois de Johnny, le chemin devient complètement pourri et impossible de couper comme je le faisais, il y a un chien bien hargneux qui bloque le passage. J'en suis quitte pour une séance de roulage dans les flaques, avec le vélo électrique j'y vais molo car je crains pour l'assistance électrique. Tout ce passe bien et je rentre par le chemin "du haut" qui est toujours aussi chouette. Je coupe pour passer voir les Lamas de Saint Jeoire. Malheureusement ils sont absolument dédaigneux et ne tournent même pas la tête.. Tant pis, je me dis qu'au mois de Juin, on en verra des de plus près et sur leur terres natales....

Quand Lamas fâchés lui toujours faire ainsi....
Je remonte par la route de la Boisserette, puis je coupe par la piste qui part depuis le prieuré. Toujours tranquillement, arrivé en haut, je prends la direction des tours de Chignin, pour faire quelques photos. Cet endroit est vraiment magnifique et je fais une longue pause, avant de prendre le chemin du retour.

Les tours et la Savoyarde au fond à droite






Le Granier à droite




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comparatif des tailles de roues VTT : 26, 27.5 ou 29 pouces

eBike : Comparatif moteurs Bosch vs Yamaha

eBike : Test du Haibike SDURO AllMtn RC 2015